Agricultural land in the face of multifunctionality: environmental and nutritional endeavors in the Lille and Nantes metropolitan areas - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Norois Year : 2016

Agricultural land in the face of multifunctionality: environmental and nutritional endeavors in the Lille and Nantes metropolitan areas

Le foncier agricole à l’épreuve de la multifonctionnalité : desseins environnementaux et alimentaires dans les métropoles lilloise et nantaise

, (1) , (1)
1

Abstract

How is agricultural land taken into consideration in the Lille and Nantes metropolitan areas? This apparently very simple question in fact has multiple facets, with answers that relate, for example, to land-tenure regulation systems and efforts to achieve territorial coherence in the face of multiple land uses. Sharing a territory among several concurrent practices raises questions in terms of forums for discussion and collective action in urban and peri-urban areas. In this context, our aim is to highlight the way in which agricultural land is increasingly involved in urban projects in terms of landscape-related elements (and the ideal projection of such elements) and, more recently, from a nutritional standpoint in a bid to renew links between the city and agriculture. After underscoring the utilization of agricultural land as a territorial resource, we shall go on to present the changing ways in which agricultural land has been integrated into the neo-naturalist and nutritional goals of the Lille and Nantes metropolitan areas. The cases of a proposed market-gardening zone near Lille and reclaimed wasteland near Nantes shall then enable us to contextualize the time frames of these projects and understand the motivations, on the part of actors and stakeholders that underlie the prolific uses of agricultural land that have been observed.
Comment est donné à lire le foncier agricole dans les métropoles lilloise et nantaise ? Cette question très simple au premier abord est pourtant plurielle, puisque les réponses relèvent, entre autres, du registre concret des systèmes de régulation foncière et d’une recherche de cohérence territoriale pour des usages multiples du sol. Le « faire territoire » ensemble à partir d’une diversité de pratiques interroge alors, notamment en termes d’instances de réflexion et d’action collective en milieux urbains et périurbains. Dans ce contexte, notre objectif est de mettre en évidence comment le foncier agricole se trouve de plus en plus mobilisé dans les projets de ville à travers une entrée paysagère et sa projection idéelle, et plus récemment à travers une entrée alimentaire au nom d’un lien ville/agriculture à restituer. Ainsi, après avoir mis en lumière la mobilisation du foncier en tant que ressource territoriale, nous exposons l'évolution de l'intégration du foncier agricole dans les logiques néo-naturalistes et nourricières des métropoles lilloise et nantaise. Les cas du projet de zone maraîchère sur Lille et de reconquête des friches nantaises nous permettent d'établir la temporalité des projets et de décrypter les logiques d'acteurs sous-jacentes à la surqualification constatée du foncier agricole.

Dates and versions

hal-03217979 , version 1 (05-05-2021)

Identifiers

Cite

Christine Margetic, Nicolas Rouget, Guillaume Schmitt. Le foncier agricole à l’épreuve de la multifonctionnalité : desseins environnementaux et alimentaires dans les métropoles lilloise et nantaise. Norois, 2016, 4 (241), pp.87-104. ⟨10.4000/norois.6012⟩. ⟨hal-03217979⟩
18 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More