Pour une distinction entre deux classes de noms d'humains (dis)qualifiants - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2018

Pour une distinction entre deux classes de noms d'humains (dis)qualifiants

(1) , (2)
1
2

Abstract

Cette contribution fait partie d’une étude plus vaste sur les noms d’humains dépréciatifs, menée dans le cadre du projet franco-allemand NHUMA (Noms d’humains). Nous nous limiterons ici à la distinction entre deux classes de noms d’humains (qui, pour certains, ont aussi un emploi adjectival), à savoir celle des « défauts intellectuels » (comme idiot, imbécile) et celle des « défauts moraux »1(comme salaud, canaille). Notons d’emblée que, dans la littérature que nous connaissons sur la question, soit la distinction n’est pas établie (Milner, 1978), ou, quand elle l’est (Ruwet, 1982 ; Gross, 2012), elle mérite, selon nous, d’être appro-fondie. Notre travail fait écho à celui de Gosselin (ici même) lequel donne une vision globale des NH sur la base de leur contenu modal.
Not file

Dates and versions

hal-03265808 , version 1 (21-06-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03265808 , version 1

Cite

Vassil Mostrov, Nelly Flaux. Pour une distinction entre deux classes de noms d'humains (dis)qualifiants. Catherine Schnedecker; Wiltrud Mihatsch. Les noms d'humains : théorie, méthodologie, classification : nouvelles approches en sémantique lexicale, De Gruyter, 2018, Études de linguistique française, 9783110580563. ⟨hal-03265808⟩
13 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More